Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Pour ne plus être le sauveur et être la proie d'un manipulateur : Se connecter avec son enfant intérieur

Pour ne plus être le sauveur et être la proie d'un manipulateur : Se connecter avec son enfant intérieur

Le 16 septembre 2016
Pour ne plus être le sauveur et être la proie d'un manipulateur : Se connecter avec son enfant intérieur
La manipulation mentale est présente dans les relations où une personne cherche à sauver l'autre pour être aimé ou pour être reconnu. Voici des pistes pour sortir de l'emprise
Spécialisée dans l'aide aux victimes de pervers narcissiques, Christine Calonne, psychologue à Liège et à Namur, accompagne la personne victime de manipulation mentale dans la sortie du processus d'emprise, en l'aidant à comprendre comment son comportement de sauveur permet cette manipulation et comment se libérer de ce rôle de sauveur.
Le rôle de sauveur s'acquiert dans l'enfance, lorsque l'enfant est face à un parent qui ne tient pas son rôle de parent, protecteur, aimant et cadrant, en exprimant davantage sa souffrance, son impuissance, ou en amenant l'enfant à devenir son parent pour ne pas assumer ses responsabilités. L'enfant qui aime son parent va souhaiter le sauver par amour, mais en adoptant ce rôle, il perd son contact avec son ressenti d'enfant pour devenir le parent de son parent.
Il est important de comprendre que ce n'est pas à l'enfant de jouer ce rôle et qu'il ne doit pas se sentir coupable de refuser cette responsabilité. L'enfant a le droit de vivre sa vie d'enfant, s'amuser, être spontané, profiter de la vie et avoir du plaisir, exprimer ses souffrances et être consolé, être encouragé et valorisé, être écouté et compris ...
S'il adopte ce rôle, une fois adulte, il ne pourra pas penser à lui, écouter ses besoins, ses émotions ni mettre de limites aux demandes des autres. Il se laissera envahir par la souffrance des autres et voudra les sauver. Ce comportement est repéré par un pervers narcissique qui va mettre le doigt sur le sentiment de culpabilité de la victime-sauveur qui s'oblige à sauver par sentiment de culpabilité ou un excès d'empathie lié à son enfance, afin de le manipuler et de le détruire.
Prendre conscience de la souffrance et de la colère de son enfant intérieur face à l'adoption précoce d'un rôle d'adulte, va permettre à la victime de se libérer de la culpabilité, de la responsabilité excessive,  afin de se recentrer sur soi et d'écouter ses besoins. De cette manière, elle va pouvoir se libérer de la manipulation mentale et de l'emprise.
c