Menu

Centre de formation et d'aide aux victimes de pervers narcissiques

Christine Calonne, psychologue clinicienne, s'est spécialisée dans le domaine de l'étude, de la formation d'intervenants sociaux, et de l'aide aux victimes de pervers narcissiques depuis 25 ans.

Elle inaugure son centre, 40 rue Pépin, 5000 Namur, par un premier évènement le 26 juin 2016 de 15h à 19h : Conférence sur la validité du concept de perversion narcissique, sa description sur le plan des mécanismes psychiques conscients et inconscients, la définition des failles de la victime, la façon de sortir de l'emprise et de se reconstruire. La conférence est suivie de questions/réponses. Un atelier sur la contre-manipulation face au pervers narcissique consiste en exercices et en un groupe de parole. Inscription auprès de Christine Calonne 0498322687.

Elle a écrit sur la perversion narcissique « Les violences du pouvoir » paru aux éd. L'Harmattan, en 2005, pour décrire le fonctionnement pervers narcissique, la manipulation mentale et affective et ses conséquences pour la victime, l'entourage et la société. Elle est formatrice et écrivain, animatrice d'ateliers sur l'aide aux victimes de pervers narcissiques (Cfr. Page « Mon psychothérapeute »).

Elle a publié en 2016 "La perversion narcissique 100 questions/réponses", en 2018 "Les caractères pervers", en 2019 "Les pervers narcissiques, récits et témoignages", aux éd. Ellipses afin de démontrer la validité de ces concepts, le vécu des victimes, le profil de la perversion narcissique, la façon d'aborder la psychothérapie des victimes et des auteurs de violences.".

L'ouverture de son centre de formation et d'aide aux victimes de pervers narcissiques, depuis le 1er mai 2016, permet :

Vous avez une question ? N’hésitez-pas à me contacter au : + 32 42 90 58 14

  • 1. L'organisation de journées de formation des intervenants sociaux confrontés à la perversion narcissique, aux difficultés rencontrées par les victimes ou l'entourage.
  • 2. L'organisation de conférences sur la perversion narcissique, sur l'aide aux victimes, sur les facteurs sociaux qui l'encouragent, des pistes pour échapper au pervers narcissique et réduire son développement, dans la famille, le couple, au travail.
  • 3. L'organisation de journées d'ateliers pour apprendre à contre-manipuler, l'organisation d'un groupe de parole, afin d'identifier et de mettre en pratique une communication assertive, efficace contre l'influence du pervers narcissique, la réappropriation de son pouvoir et de son énergie nécessaire pour ne plus se laisser faire.
  • 4.Des rendez-vous individuels de psychothérapie axée sur l'aide aux victimes de pervers narcissiques :
  • a. Prendre conscience des agressions perverses.
  • b. Reconstituer son histoire de vie pour rétablir son identité.
  • c. Déculpabiliser, se revaloriser.
  • d. Se libérer du stress chronique, du stress post-traumatique consécutif à la rencontre avec un(e) pervers(e) narcissique :reconnexion avec le corps et le ressenti, libération du stress, transformation des émotions pénibles et pensées négatives sur soi par un travail sur l'inconscient, le subconscient, sur les parties du moi blessées. La sophrologie, l'hypnose éricksonnienne, la respiration hollotropique, le rebirth, la psychothérapie EMDR peuvent être utiles dans ce processus.
  • e. L'apprentissage de la communication assertive, de la contre-manipulation.
  • f. L'identification des croyances issues de l'enfance, offrant une faille pour l'agression du pervers narcissique, dans le but de les transformer et de créer de nouvelles croyances facilitant la réappropriation de son pouvoir et de sa vie.

Consultez également :