Menu

Qu'est-ce que la psychothérapie EMDR ?

La méthode EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing), est connue et reconnue partout dans le monde pour aider les victimes à se libérer d'un stress post-traumatique lié à un accident, à des agressions physiques (vol, attentat, viol, ...etc), ou psychologiques (violences verbales, psychologiques présentent, par exemple, dans les violences conjugales et intra-familiales). Durant la psychothérapie EMDR, le psychothérapeute établit une alliance thérapeutique, sécurise le patient, établit une relation de confiance par son empathie, sa bienveillance, son écoute des besoins du patients. Il peut l'aider à plusieurs niveaux, dans plusieurs domaines.

Pourquoi pratiquer la psychothérapie EMDR ?

La psychothérapie EMDR peut aider la personne à aller au delà de la prise de conscience et de la compréhension que propose l'approche verbale. Cette psychothérapie permet un véritable changement dans la façon de se percevoir, de percevoir le monde, de se sentir et d'être en relation. Cette psychothérapie tient compte, en effet, autant du corps, des émotions, des besoins que des pensées et des croyances personnelles. Cette approche se veut intégrative, car elle permet une libération du mal être, de blocages, des traces laissées dans le corps par des traumatismes, des blessures relationnelles récentes ou anciennes. Ces blocages peuvent réduire la capacité à être heureux, à vivre une interdépendance saine avec autrui, à être en intimité avec soi. La psychothérapie EMDR peut rétablir la capacité à s'aimer, à aimer, à jouir de la vie, à vivre pleinement. Par un accompagnement qui tient compte du corps, du coeur, de l'esprit et de la relation, la personne se met à l'écoute d'elle-même dans ce cadre de sécurité et peut, à son rythme, abandonner des comportements qui l'ont aidée à survivre, mais qui ne sont plus nécessaires, comme le retrait relationnel, la passivité ou l'agressivité, les addictions, l'intellectualisation, l'idéalisation, l'hyperactivité, la dépendance affective, ...etc. La personne peut retrouver confiance en elle et en la vie, oser le changement et créer la vie qui lui ressemble.

Cette approche peut aider à accroître ses ressources psychologiques, émotionnelles, cognitives, relationnelles, renforcer ses qualités. Cela peut renforcer des pensées positives sur soi, comme l'estime de soi, la confiance en soi, par exemple, afin d'oser un changement positif dans sa vie. Les patients ont besoin de trouver des ressources en eux avant de retraiter leurs souvenirs traumatiques. Ils apprennent à gérer leur stress par l'installation dans l'imagination d'un lieu calme et sûr, par l'apprentissage d'une respiration apaisante (cohérence cardiaque), ...etc. La psychothérapie EMDR peut aussi aider les personnes souffrant de traumatismes complexes, accumulés depuis la petite enfance, ou d'états dissociatifs associés à ces chocs traumatiques (travail avec les parties du moi brisé).

La psychothérapie EMDR permet de retraiter les souvenirs traumatisants pour se libérer des ruminations mentales, des flash-backs, des manifestations physiques (sueurs, palpitations, tensions, ...etc) ou psychologiques (peur, honte, tristesse, colère, dégoût, idées négatives sur soi et le monde, comme "je suis nul, impuissant, en danger, coupable, ...etc). Cette  méthode permet de faire disparaître les troubles dissociatifs ou comportementaux liés au traumatisme psychique, comme les comportements d'évitement, les troubles du sommeil, alimentaires, les crises de colère, les comportements contrôlants, agressifs, un retrait social, une phobie, une hyperactivité, des addictions (nourriture, alcool, sport, travail, drogues, internet,...etc), des comportements autodestructeurs (automutilation, auto sabotage) ou des comportements à risque (relations sexuelles non protégées, conduite automobile rapide, ... etc). Cela réduit l'état d'hypervigilance, les troubles de la concentration et de la mémoire, des réactions de sursaut, liées au traumatisme.

Comment se pratique la méthode EMDR ?

L'EMDR agit sur l'information traumatique (émotions, pensées négatives, souvenirs), bloquée dans le système nerveux central grâce au mouvement bilatéral du doigt du psychothérapeute devant les yeux du patient, ou par le mouvement de tapotage bilatéral des genoux du patient pendant qu'il se rappelle le souvenir traumatique. L'inconscient travaille spontanément durant ce temps et retraite les informations. Le patient se désensibilise petit à petit à l'impact émotionnel et physique du traumatisme. Il transforme les pensées négatives en pensées positives sur soi, jusqu'à la disparition complète de la perturbation. Le patient tire un enseignement positif de l'expérience et peut le verbaliser. La séance se termine par un rappel du souvenir du lieu calme et sûr établi avant de commencer.

Consultez également :