Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Oser dépasser nos à prioris liés à la peur du psy pour consulter. 5.06.13

Oser dépasser nos à prioris liés à la peur du psy pour consulter. 5.06.13

Le 05 juin 2013
Oser dépasser la peur du psy pour consuter et se sentir mieux. 5.06.13
Nous avons encore souvent des à prioris qui nous empêchent de consulter un psy par peur : "Il va nous juger ! Il faut être fou pour consulter ! Je dois être fort ! C'est les faibles qui consultent ! Il y a pire que moi ! Les psys sont tous fous ! Ca dure trop longtemps ! C'est cher ! ..." Non, je ne suis pas là pour vous juger, mais vous écouter, vous comprendre et vous accompagner dans votre développement personnel. Il ne faut pas être fou pour consulter ! Même de petits problèmes peuvent nous pourrir la vie et méritent de trouver une solution grâce à l'accompagnement d'un psy, seul ou en couple. Il y a toujours pire que soi, mais nous méritons de retrouver la joie de vivre et cela peut rendre notre entourage heureux ! Le psy a fait un long travail sur lui-même qui lui permet de vous écouter avec empathie, sans jugement, de vous accompagner dans votre développement personnel ! Nous passons tous par des moments de faiblesse, des moments où notre vie est difficile, et cela ne veut pas dire que nous ne sommes pas forts ! La thérapie peut être brève pour de petits problèmes (5 séances parfois suffisent). Si l'on voit la consommation de médicaments, d'alcools, de drogues, une thérapie ne coûte pas si cher et depuis le 1er avril, nos patients ont droit à un remboursement si nous sommes reconnus par la commission des psychologues (c'est mon cas). De plus, nous méritons de retrouver le bonheur de vivre en consultant un psy qui nous aide, quitte à aller un peu moins au restaurant, à fumer moins,  ...
c