Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Comportements manipulateurs pervers et personnalité manipulatrice perverse narcissique.

Comportements manipulateurs pervers et personnalité manipulatrice perverse narcissique.

Le 10 octobre 2016
Comportements manipulateurs pervers et personnalité manipulatrice perverse narcissique.
Les comportements manipulateurs pervers peuvent être présents à faible intensité chez tout un chacun. La personnalité manipulatrice perverse narcissique exerce des violences continues, à petit feu, non cycliques, mais croissantes avec le temps.

Spécialisée dans l'étude des pervers narcissiques, la formation et l'aide aux victimes, Christine Calonne, psychologue reçoit à Namur et à Liège.

Elle aide les victimes à comprendre le fonctionnement manipulateur pour mieux s'en protéger.


Les comportements manipulateurs pervers à faible intensité sont présents chez tous.

Ce sont, par exemple, les petites phrases piquantes, dévalorisantes, lancées quand nous sommes exaspérés ("idiot", "imbécile"), les phrases culpabilisantes ("tu aurais du", "tu ne devrais pas", les comportements méprisants (regarder de la tête aux pieds, écouter sans regarder, pointer du doigt, bouder l'autre pendant des jours).

Ces comportements destructeurs sont pervers, car ils attaquent l'identité de l'autre, son intégrité psychologique. C'est de la violence psychologique et verbale, mais elle ne fait pas trop de dégâts quand elle ne se répète pas souvent, quand elle apparaît dans une relation fondée sur l'amour et la bienveillance.

Elle s'exprime quand nous ne traduisons pas directement notre souffrance, notre chagrin, notre tristesse, nos colères, dans nos mots, nos comportements. Ces émotions s'accumulent et deviennent alors explosives.

Ces comportements manipulateurs pervers sont présents chez d'autres personnalités que les pervers narcissiques. On les retrouve chez les personnalités états-limites et les personnalités narcissiques.

Cependant, leurs violences sont cycliques et non insidieuses, continues et croissantes comme on peut l'observer chez les pervers narcissiques. 

Le dialogue et la remise en question permettent d'aller au delà de ces mécanismes de défense destructeurs.
Par contre, la personnalité manipulatrice perverse narcissique est fondée sur la recherche de pouvoir, la toute puissance narcissique conquise grâce à une stratégie guerrière permanente, un calcul rationnel et conscient pour dominer, puis détruire l'autre.

Une séduction narcissique première permet de ferrer la victime, puis l'emprise permet une destruction de l'identité de l'autre afin d'en jouir. Ces paroles et ces comportements pervers deviennent alors de plus en plus fréquents en intensité et leur répétition peut détruire l'autre à petit feu.

Cette violence psychologique est appelée "harcèlement moral". Il vise à atteindre la dignité de la personne.

Cette stratégie consciente alterne séduction et destruction afin de poursuivre l'emprise grâce à cette alternance, induisant le doute, la confusion, la perte des valeurs, la perte de l'estime de soi et de la confiance en soi, une culpabilité excessive, ...etc.

Les messages paradoxaux font partie de cette stratégie.

Le pervers narcissique est dépourvu d'émotions, de sentiments si ce n'est la haine de l'amour.

Il est vide intérieurement et vampirise les autres pour survivre, car il est dépendant, même s'il ne le dit pas.

Il ne le montre pas, car il crée chez l'autre une dépendance qui lui permet de ne pas reconnaître la sienne.

Il ne connaît pas de limites, tout lui est dû.

il est dépourvu de culpabilité et de capacités à la remise en question, au dialogue, car il veut maintenir sa toute puissance à tout prix. Dans ce cas, le dialogue est impossible.

Il ne reste qu'à mettre une grande distance ou à fuir.

c