Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Le burnout : Quelles sont les différentes étapes de la chute vers l'épuisement ? Comment repérer les facteurs favorisants sur le plan de la personnalité et de l'environnement ?

Le burnout : Quelles sont les différentes étapes de la chute vers l'épuisement ? Comment repérer les facteurs favorisants sur le plan de la personnalité et de l'environnement ?

Le 08 mai 2016
Le burnout est un processus progressif d'épuisement. Comment repérer les symptômes physiques, psychologiques, les étapes de ce processus ? Comment l'interrompre ?
Le burnout est processus progressif d'épuisement physique et mental : Christine Calonne, psychologue et psychothérapeute à Namur et à Liège aide les personnes souffrant de cet état à l'identifier et à trouver les clés pour échapper à cet enfer.
Le burnout se traduit souvent d'abord par des symptômes émotionnels et psychologiques : Perte du sens de l'humour, de la tolérance, de la bienveillance, irritabilité, perte de contrôle émotionnel, vision négative du monde et de soi prédominante, impatience, détachement émotionnel, retrait social, difficulté à prendre des décisions, ...
. Les symptômes physiques sont tout aussi graves : Absence totale d'énergie pour se lever le matin, perte de l'immunité favorisant les maladies, tachycardie, sueurs, sensations de froid et chaud, vertiges, insomnies, douleurs, troubles alimentaires, trouble du désir, compulsions diverses, ...
La personnalité susceptible de vivre un burnout est caractérisée par une difficulté à repérer ses limites, à mettre des limites à soi-même et aux autres, par une recherche éffrénée de reconnaissance par incapacité à s'apprécier, à se donner une identité positive, un perfectionnisme qui rend exigent, insatisfait, dévalorisant ce qu'elle fait, en soulignant ce qui n'a pas été fait, ce qu'il reste à faire, les petites erreurs, ...
L'environnement social peut favoriser le début de ce processus par une mise sous pression excessive pour plus de rentabilité, de performance à tout prix. Malgré les offres de formation au bien être, à la gestion du stress, au dialogue, à la négociation, cet environnement met autrui sous pression par une exigence de perfection, soulignant ce qui n'a pas été fait, ce qu'il reste à faire, les petites erreurs, ne donnant pas le matériel, le temps, le personnel nécessaire pour accomplir la tâche, ... La personne commence par supprimer ses pauses, manger en travaillant, puis supprimer toute vie privée, ... La personne qui ne peut atteindre ces objectifs impossibles, tombant malade sous l'effet du stress, finit par être harcelée.
La personne vit dans le déni de son état dans un premier temps, puis la colère suit face aux sollicitations excessives de l'environnement, ensuite la négociation prend le pas en espérant retrouver l'énergie après un weekend de repos, mais elle finit par admettre que cela ne suffit pas et qu'il faut changer certains aspects de sa personnalité. Vient alors la phase d'acceptation et de remise en question.
Prendre conscience de ses limites,de ses besoins, s'autoriser l'imperfection, le droit à l'erreur, se donner des objectifs de bien être, peut éviter d'entrer dans le processus destructeur du burnout.
c