Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Victime de manipulateurs ? Quelques pistes pour se reconstruire.

Victime de manipulateurs ? Quelques pistes pour se reconstruire.

Le 28 septembre 2016
 Victime de manipulateurs ? Quelques pistes pour se reconstruire.
Les victimes de manipulateurs ont des failles repérées aisément par les manipulateurs. Quelles sont-elles ? D'où viennent-elles ? Comment les guérir et se reconstruire ?
Christine Calonne, psychologue spécialisée dans le domaine du harcèlement moral et de la manipulation des pervers narcissiques, aide les victimes en psychothérapie à son cabinet de Namur et de Ans. Appelez Christine Calonne au 0498322687 pour vous faire aider.

Elle aide la victime à prendre conscience des séquelles du harcèlement moral et de la manipulation mentale, affective. Ces séquelles favorisent, si elles ne sont pas soignées, la manipulation d'autres pervers narcissiques. Il est donc essentiel d'oser demander de l'aide si l'on a été victime, sans en avoir honte. Tout le monde a des failles et est susceptible d'être victime par méconnaissance de celles-ci ainsi que du fonctionnement d'un manipulateur.
Ces séquelles sont repérables en termes de perte d'estime de soi, de confiance en soi, de culpabilité excessive, de confusion, remise en question excessive, tendance à se nier, à se justifier, à ne pas oser contredire par peur de violences, difficulté à poser ses limites, à s'affirmer, stress et angoisse permanents,  ...

Les failles de la victime peuvent être liées à un besoin excessif de faire plaisir, d'aider autrui, une culpabilité excessive accompagnant une attitude perfectionniste et scrupuleuse, une peur de l'échec, de l'erreur, ... Il s'agit, parfois, des séquelles décrits plus hauts liées à une relation de manipulation issue de l'enfance : Parent manipulateur, abus sexuel, maltraitance de l'entourage, ...

Quelle qu'en soit l'origine, il est essentiel de se faire aider pour se reconstruire et pour ne pas répéter les mêmes relations toxiques.
Cette aide visera à améliorer les points suivants :
1. Apprendre à déculpabiliser et à ne plus se justifier : La victime n'est pas coupable d'avoir rencontré un manipulateur. C'est lui qui l'a choisie. Elle n'est pas coupable d'avoir pris du temps à prendre conscience de la manipulation et à sortir de l'emprise, car le manipulateur manie en maître les capacités à séduire, hypnotiser, rendre confus, culpabiliser, ...
2. Apprendre à retrouver confiance en soi, estime de soi : Il s'agit de se reconnecter à son ressenti, ses émotions, ses sentiments, ses besoins, ses talents, ses valeurs. Il est nécessaire ensuite d'apprendre à les écouter. 
3. Apprendre à ne plus se nier : Cet apprentissage commence par reconnaître son importance, sa valeur, en reconnaissant notamment ses points forts. Il est nécessaire pour cela, de se donner le droit de penser à soi, de se donner la priorité dans sa vie.
4.Apprendre à poser ses limites : La victime va apprendre à reconnaître ses limites physiques, psychologiques, afin de les faire respecter. Elle apprend à se donner le droit de dire non, d'exprimer un avis contraire. Elle va découvrir des relations qui respectent son avis, sa personne, car elle a appris à se respecter.
c