Vous êtes ici : Accueil > Actualités > "La perversion narcissique", conférence à Mons par Christine Calonne le 29.2.19

"La perversion narcissique", conférence à Mons par Christine Calonne le 29.2.19

Le 31 janvier 2019
"Les pervers narcissiques", conférence à Mons le 29.02.19 : la maltraitance du pervers narcissique, ses manifestations, des pistes pour la prévention et la contre-manipulation de cette personnalité destructrice.

J'ai eu le grand plaisir de donner une conférence durant deux heures mardi 29 février après-midi devant les seniors de la province du Hainaut (Antenne de Mons). Monsieur Frédéric Patty, l'organisateur a organisé cette conférence avec un accueil chaleureux et attentif. Je l'en remercie.

D'autres personnes plus jeunes ou venues d'autres horizons se sont jointes à nous.

Elles ont écouté et témoigné de leur vécu, des maltraitances psychologiques et/ou physiques subies au contact d'un pervers narcissique dans l'enfance, dans la famille, comme conjoint ou comme collègue.

Désireuses de mieux connaître cette personnalité, elles ont manifesté un vif enthousiasme par leurs questions et les échanges.

1. La Maltraitance psychologique du pervers narcissique :

La MALTRAITANCE PSYCHOLOGIQUE du pervers narcissique est terrible, car elle vise à détruire l'identité de sa proie.

Elle est trop peu connue, car le mot maltraitance est souvent associé uniquement à la violence physique.

L'APSAC (Association américaine des professionnels de l'abus sur l'enfant) considère 5 types de maltraitance psychologique :


1. LE REJET : dénigrer, critiquer, mépriser, culpabiliser, rendre honteux, humilier, ridiculiser les émotions et les besoins de l'enfant.


2. LA MISE SOUS TERREUR : menaces de représailles, menaces de retirer l'amour, le soutien, chantage, isolement, blesser l'animal de l'enfant, casser ses jouets, des objets, mettre l'enfant en danger.


3. L EXPLOITATION : donner des tâches inappropriées pour l'âge de l'enfant, humiliantes, parentifier l'enfant (enfant dans le rôle de parent du parent), rôles donnés à l'enfant interdisant son autonomie de pensée, d'action, d'émotion, de désir, ou bloquant les capacités d'apprentissage, utiliser l'enfant comme conjoint ou confident.

4. LA CORRUPTION : l'incitation à la violence, à la transgression de la loi (vol, drogues, mensonges), l'absence d'éducation à différencier le bien du mal, l'incitation à la pornographie et à la prostitution.


5. LE REFUS DE REPONSE AFFECTIVE : absence de câlins, d'empathie, de signes de reconnaissance positifs, indifférence, absence d'implication dans les soins, l'éducation, les activités de l'enfant.

Ces caractéristiques sont présentes aussi dans la relation avec un conjoint victime, ou un collègue.

2. Les manifestations de la maltraitance :

Cette maltraitance psychologique s'exprime particulièrement si la victime est spontanée, s'oppose ou est différente.
Le pervers narcissique est, en effet, dans le déni de l'expression de la vie (il est mort intérieurement), dans le déni de la différence. Il veut faire de l'autre un automate à son service, un instrument de son pouvoir.
Il ne peut supporter ce qui peut lui faire de l'ombre.

Si le conjoint, le collègue, l'enfant ose avoir un avis différent, s'opposer, dire non, se diférencier, le pervers narcissique perçoit cette tentative d'autonomie comme une menace à son désir de pouvoir absolu.

Il exerce des représailles, intimide, se venge.

Il redouble de violences psychologiques, physiques, sexuelles, économiques, verbales.

C'est un véritable harcèlement au quotidien, insidieux, un meurtre à petit feu.

Mais, c'est toujours entre quatre yeux, sans témoins, car son obsession de son image sociale l'oblige à se contrôler et à contrôler son environnement de manière à ne pas être démasqué.

J'ai rappelé l'importance de distinguer les comportements pervers ou narcissiques (présents chez tout le monde à un moindre degré) de la personnalité perverse narcissique, fonctionnement constamment sur ce mode défensif.
Comprendre le fonctionnement psychique du pervers narcissique, son mode relationnel permet de repérer les violences, la manipulation dont il est capable.

3. Quelle prévention et quelles stratégies de protection adopter ?

Comprendre ses propres failles permet de ne pas céder à son "bombardement d'amour" typique de la phase première de séduction narcissique, préalable à la mise sous emprise et à la destruction ultérieure de la proie, une destruction à petit feu, insidieuse, mais continue contrairement aux autres manipulateurs.

J'ai envisagé des pistes pour la prévention : l'éducation à la non violence, au respect de soi, de ses besoins, de ses émotions, à l'empathie, la fermeté, la capacité à mettre des limites, le respect de l'autonomie de l'enfant, de sa spontanéité, le dialogue, la négociation, l'enseignement et le respect des valeurs, la protection de la vie, du féminin en nous et autour de nous (sensibilité, empathie, émotionnalité, capacité à être, à contempler), créer des lieux de convivialité qui tissent des liens sociaux.

Le pervers narcissique s'attèle à détruire tout lien.

La reconnexion à la nature, la limitation de l'accès à internet pour soi et pour ses enfants, l'activité physique en fait partie.

Apprendre à se respecter, à respecter ses limites et à contre-manipuler pour se protéger favorise la résistance à la mise sous emprise.

Défendre ses valeurs, les enseigner, les mettre en application dans ses relations va à l'encontre de la stratégie matérialiste du pervers narcissique obsédé par son ego, son image, son pouvoir sur les autres et dépourvu de sens des valeurs.

Développer plus d'empathie pour soi, d'amour pour soi (s'aimer inconditionnellement et sans jugement) est la clé qui ouvre la porte à la liberté d'être, de penser et d'agir contre laquelle le pervers narcissique ne peut rien faire.

C'est un véritable défi pour l'avenir de nos enfants, la protection de la planète et l'évolution de notre société.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter mon site internet : www.psychotherapie-calonne.be. ou mon dernier livre "Les pervers narcissiques, 100 questions/réponses" sur le sujet.

c