Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Traiter le manque d'estime de soi par l'hypnose éricksonienne : Témoignage d'une patiente

Traiter le manque d'estime de soi par l'hypnose éricksonienne : Témoignage d'une patiente

Le 26 mars 2018
Traiter le manque d'estime de soi par l'hypnose éricksonienne : Témoignage d'une patiente
Traiter le manque d'estime de soi par l'hypnose éricksonienne : Une libération d'un traumatisme émotionnel, une reconnexion à soi, un recentrage sur soi, une nouvelle place dans son couple. Témoignage d'Axelle.

Qu'est-ce que le manque d'estime de soi ?

Le manque d'estime de soi est un sentiment de non valeur, une image de soi négative, accompagnée d'un manque de confiance en soi. Il peut avoir de nombreuses causes : Manque de signes de reconnaissance dans l'enfance, à l'âge adulte, traumatisme émotionnel, stress post-traumatique, violences psychologiques et/ou physique, deuil pathologique, ... Cela se traduit par un manque d'assertivité, une peur du regard de l'autre, du jugement négatif d'autrui, des sensations de panique comme par exemple les sueurs, l'oppression de la poitrine, une boule à la gorge, des palpitations, ... 

Le manque d'estime de soi d'Axelle : Un problème à plusieurs inconnues

Axelle témoigne dans cette article de la guérison de son manque d'estime de soi, traité par l'hypnose éricksonienne. Elle a consulté, parce qu'elle souffrait de cela dans sa relation de couple, mais aussi dans tous les domaines de sa vie. Elle craignait de téléphoner notamment au médecin pour entreprendre une opération d'une grosse tache de naissance à la cuisse. Cela lui occasionnait beaucoup de gêne, car elle craignait de se mettre en maillot et de voir tous les regards se tourner vers elle. Elle avait beaucoup de mal à trouver sa place dans son couple. Travaillant avec son mari dans son entreprise, elle prenait beaucoup d'initiatives, de façon très consciencieuse et perfectionniste. Mais, elle n'était jamais valorisée par celui-ci, jamais félicitée. Il reconnaissait ses torts, son égocentrisme, sa difficulté à féliciter, à prendre du temps pour sa femme et lui. Il surinvestissait sa vie professionnelle au point d'être proche du burnout. Elle en souffrait d'autant plus qu'elle l'avait soutenu plus d'un an durant son hospitalisation pour une leucémie qui avait failli lui coûter la vie. De nombreuses fois, elle avait du courir à l'hôpital, appelée en urgences par le médecin croyant qu'il était en train de mourir. Mais, cette maladie n'avait pas amené son mari à revoir ses priorités. Venu en couple s'exprimer et faire le point, il estimait que sa femme manquait de confiance en elle à cause de son enfance et qu'elle pouvait apprendre à s'affirmer. 

Axelle a pris conscience qu'elle était trop empathique et altruiste en faisant le récit de sa vie et en entendant son mari réagir ainsi. Issue d'une famille très unie, solidaire et chaleureuse, avec des parents trop altruistes et empathiques, elle n'arrivait pas à imaginer comment son mari pouvait être aussi peu empathique et altruiste. La rencontre en couple lui a permis de l'admettre et de travailler sur elle pour avancer.

La séance d'hypnose éricksonnienne pour traiter son manque d'estime de soi :

Une séance d'hypnose éricksonienne fut particulièrement déterminante. Elle s'est représentée dans le boxe du cheval de sa fille, avec sa fille. Elle s'y sentait en sécurité, détendue. Je lui ai proposé de visualiser un nuage qui représente pour elle ce sentiment de sécurité et de s'imaginer monter dessus, installée confortablement. Le nuage l'a emmenée plus loin dans le ciel. Observant la terre, elle a pu distinguer à travers le brouillard, des images liées à sa peur de téléphoner au médecin pour se faire opérer de sa tache à la cuisse. Elle aperçut son mari sur son lit d'hôpital, les différents moments de crise où elle a paniqué à l'idée de le perdre. J'ai suggéré de symboliser cette panique et ces souvenirs et un couteau est apparu. Je lui ai proposé de s'en libérer et elle a voulu le jeter dans une rivière, mais ensuite, il est réapparu et elle l'a senti planté dans son coeur. Il lui est alors venu l'idée que c'était le manque d'écoute et d'attention de son mari et elle a voulu lui dire dans l'hypnose de l'enlever. Demander était pour elle très difficile, mais elle a pu y arriver. Elle a imaginé son mari lui enlever. Elle a pu lui exprimer sa colère et ce qu'elle souhaitait changer dans leur relation s'il voulait la préserver. L'angoisse a été ensuite symbolisée par un ballon se dégonflant et s'envolant au loin. Alors seulement, elle a pu revenir sur son nuage dans le boxe de son cheval auprès de sa fille. Elle se sentait libérée et son visage laissait couler des larmes de joie. Il s'est illuminé et un sourire est apparu. Elle était apaisée et fière de s'être exprimée.

Résultats du traitement et de la séance d'hypnose éricksonienne : 

Après l'hypnose, elle a pu trouver en elle la force de téléphoner au médecin pour l'opération, d'exprimer à son mari sa colère et ce qu'elle souhaitait qui change pour éviter le divorce et ce qu'elle avait éprouvé devant son manque de reconnaissance. Elle lui montra comment il répétait le comportement de sa mère dévalorisante, égocentrique. Elle lui rappela comme il en avait souffert. L'assertivité nouvelle d'Axelle fit émerger chez lui la souffrance refoulée de son enfance et il put en pleurer. Il a revu ses priorités et a réduit son investissement professionnel pour prendre du temps pour lui, pour son couple et développer plus d'intérêt pour les siens. La souffrance qui était remontée lui avait permis de ressentir celle de sa femme et d'éprouver enfin de l'empathie. Cette empathie pour soi est le premier pas pour développer l'empathie pour l'autre. Quand à elle, elle a continué à mieux prendre sa place dans le couple, grâce à son estime de soi et sa confiance en soi rétablie. 

Conclusions :

La confiance en soi et l'estime de soi d'Axelle a pu se rétablir, car avec la séance d'hypnose, elle a pu se reconnecter à elle-même, à son angoisse liée au stress post-traumatique consécutif à la maladie de son mari. Elle avait tout pris sur elle sans s'exprimer. Elle a pu se reconnecter à sa colère vis à vis de son mari et exprimer ses besoins. De ce fait, elle a pu être comprise et respectée, mais aussi découvrir le respect de ses besoins et de ses émotions en les exprimant.

Axelle m'a choisie, car elle avait été interpellée par le traitement par l'hypnose éricksonienne. 

J'ai pu répondre à ses attentes en abordant ses difficultés de façon globale, son vécu affectif, émotionnel, ses croyances sur elle et sur le monde, un entretien avec son mari permettant de mieux cerner le rôle de son symptôme dans sa relation de couple. Le manque de signes de reconnaissance pour elle-même était à la fois lié à un manque de signes de reconnaissance de la part de son mari, mais aussi à un manque de reconnaissance de la mère de son mari. Tous les deux en avaient souffert. Elle put aussi percevoir l'aspect trop altruiste de ses relations familiales. Elle put trouver dans l'hypnose les ressources nécessaires pour se reconnecter à elle-même et se libérer du traumatisme de la maladie de son mari, puis libérer ses émotions et oser s'affirmer par la verbalisation de ses émotions, de ses besoins et de ses désirs.

Comment me contacter ?

Si vous vous sentez concerné par le manque d'estime de soi, de confiance en soi, un stress post-traumatique ou par des difficultés à vous affirmer, à vous connecter à vos besoins, à vos émotions, peut-être vous sentez vous interpellé par le témoignage d'Axelle ?

Vous pouvez, si vous le désirez, me contacter sur mon gsm 0498/322687 ou par le formulaire contact sur mon site internet www.psychotherapie-calonne.be.

c